L’écart se creuse entre les nouvelles expériences d’apprentissage (MOOC, mobile…) et l’expérience vécue sur les LMS

A partir de 2005, on assiste à une croissance rapide du marché des “integrated talent management suites.” Les fournisseurs de LMS ont plus de mal à vendre leurs produits autonomes. Ils ont donc fusionné, ont été acquis ou ont mis en place une gestion des performances, une gestion des compétences et de nombreuses autres fonctionnalités RH et ont cessé de fait d’investir pour moderniser l’expérience d’apprentissage des employés.

Le monde des technologies grand public est en pleine révolution. En 2005, 2006 et 2007, les technologies de YouTube, Twitter et iPhone sont nées. Ces trois technologies ont modifié la manière dont nous interagissons avec le contenu et facilité l’explosion de la vidéo, du contenu abrégé et des applications mobiles.

Nous découvrons alors de nouvelles expériences d’apprentissage. Des sociétés comme Khan’s Academy, Lynda.com et YouTube deviennent des lieux d’apprentissage faciles et nous y allons par millions (y compris les salariés). Peu après, les fournisseurs de MOOC Udacity, Coursera, NovoEd et EdX arrivent sur le marché, apportant un nouveau modèle de contenu. Et tout cela survient alors que la plupart des entreprises disposent d’un système de gestion de l’apprentissage à l’ancienne conçu pour servir la formation digitale de première génération.

Pour continuer la suite de la lecture rendez-vous ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *