La réalité virtuelle peut aider les malvoyants à recouvrer la vue

Published by Anne-Sophie Gimenez on

Une étude récente prouve que la réalité virtuelle peut aider les malvoyants à recouvrer la vue grâce à l’appareil de VR GiveVision.

L’incapacité de voir correctement limite gravement la capacité d’une personne à mener une vie normale. Mais grâce au développement technologique, de nombreuses personnes malvoyantes peuvent retrouver la vue. C’est du moins la conclusion d’un récent essai clinique utilisant un appareil de VR portable développé par GiveVision.

Le dispositif de VR de GiveVision : comment la réalité virtuelle peut aider les malvoyants à recouvrer la vue

La société a présenté le prototype de l’appareil, qui ressemble à un casque VR, en 2015. Elle a développé ce produit innovant dans le but de rendre la vue aux personnes dont la vue était irrémédiablement détériorée. L’utilisateur cible du casque VR spécialisé est une personne qui ne peut plus compter sur des lentilles de prescription ou une intervention chirurgicale pour retrouver un niveau de vision acceptable.

Toutefois, le terme “dispositif de VR” n’englobe pas entièrement la technologie utilisée pour VR portable de GiveVision. En fait, il utilise à la fois la réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (AR) pour améliorer la vision.

VR headset SightPlus by GiveVision

casque VR SightPlus de GiveVision

L’AR et la VR manipulent la façon dont nous voyons le monde. Le PDG de GiveVision, Stan Karpenko, pense qu’elles sont toutes deux parfaites pour les personnes ayant une déficience visuelle.

“Malheureusement, la plupart des écrans commerciaux d’AR sont conçus pour les personnes voyantes et ne dépassent donc que rarement un champ de vision de 40° – ce qui n’est pas suffisant pour les personnes ayant une perte de vision”, a-t-il déclaré à l’ARPost. “Cependant, les améliorations apportées aux technologies d’affichage et d’optique signifient que nous avons maintenant accès à des écrans OLED HD légers et rentables avec un champ de vision de plus de 100°”.

Détails de l’étude

L’essai clinique a utilisé le modèle le plus récent du dispositif de VR de GiveVision – SightPlus. Il s’agit encore d’une version prototype, mais elle présente toutes les caractéristiques d’un MVP. Grâce à un financement d’Innovate UK, l’essai clinique a eu lieu au Moorfields Eye Hospital.

Le Dr Michael Crossland, optométriste spécialisé au Moorfields Eye Hospital, et le professeur Andrew Webster, titulaire de la chaire d’ophtalmologie moléculaire à l’UCL, ont dirigé l’étude. Elle comprenait 60 participants, âgés de 18 à 93 ans.

Tous les participants qui ont reçu SightPlus avaient une faible vision. Cette vision ne peut être corrigée ni par des lunettes de vue ni par la chirurgie. Ils devaient évaluer l’amélioration de trois éléments principaux de la vue:

  • l’acuité visuelle binoculaire à distance,
  • l’acuité de lecture,
  • ainsi que la sensibilité aux contrastes.

Comme l’a expliqué M. Karpenko à l’ARPost, GiveVision utilise des écrans OLED VR HD légers pour projeter efficacement des images dans la partie active de la rétine d’une personne malvoyante. “

Le dispositif SightPlus augmente également le flux en temps réel qui est projeté dans la rétine afin de répondre aux besoins spécifiques d’une personne malvoyante. Cette augmentation comprend des choses comme la modification de la taille, de la couleur ou du contraste d’une image afin de la rendre plus facile à percevoir pour une personne malvoyante”, a-t-il déclaré.

Les résultats du test utilisant SightPlus

Les réponses des participants indiquent que

  • 98% d’entre eux (59 sur 60) ont constaté une amélioration de l’acuité visuelle. L’amélioration moyenne se situe dans la fourchette de 6 lignes (0,60 logMAR) sur le graphique LogMAR.
  • Deux tiers ont même constaté une amélioration de leur vue à 0,20 logMAR, ce qui est presque le niveau de la vision normale.
  • Près de la moitié des participants (47 %) ont déclaré qu’ils porteraient l’appareil de VR pour regarder la télévision, lire ou aller au théâtre.

Possibilités et développements futurs

En parlant des résultats du test, le Dr Michael Crossland a déclaré dans un communiqué de presse :

“Il est passionnant de constater que SightPlus a amélioré la fonction visuelle dans un cadre clinique.  En plus des aides classiques à la basse vision, les appareils portables comme SightPlus ont le potentiel d’étendre le nombre de tâches que les personnes ayant une déficience visuelle peuvent effectuer de manière indépendante. Nous nous réjouissons de continuer à évaluer ces dispositifs, en particulier dans des situations réelles”. 

L’équipe de recherche a rédigé toute la méthodologie et les résultats de l’essai clinique dans un article publié dans la revue Ophthalmic and Physiological Optics (OPO).

Comment essayer le dispositif de VR GiveVision

Actuellement, GiveVision propose des séances d’essai gratuites aux personnes intéressées par l’appareil de VR. Les participants qui constatent une amélioration de la vue pendant le test peuvent poursuivre avec un essai de 30 jours à domicile. GiveVision demande une caution de 495 £ pour l’essai à domicile. Cependant, la caution sera remboursée si l’appareil ne répond pas aux attentes de l’utilisateur.

Les lunettes SightPlus sont disponibles soit en achat direct pour 2995 £, soit par le biais d’un programme d’abonnement mensuel. Malheureusement, elles ne sont actuellement pas expédiées en dehors du Royaume-Uni.

Traduit et adapté de l’article 27 janvier 2020 “Recent Study Proves GiveVision VR Device Helps The Visually Impaired Recover Eyesight”  par Anne-Sophie Gimenez, Présidente de WiDiD.

découvrez d’autres cas d’usage ici.

ou ici

Categories: cas concrets

0 Comments

Laisser un commentaire

fr_FR