Qu’est-ce que c’est ?

Le terme gamification est encore souvent tabou dans les entreprises, le nombre de fois où nous avons pu entendre : ” Je ne veux pas que mes salariés jouent au lieu de se former “. Mais quelle erreur !

Ce terme existe depuis 2002 grâce à Nick Pelling, c’est l’une des premières personnes à avoir défini la gamification. Sa définition serait en français la suivante : ” Appliquer les techniques des jeux pour rendre les transactions électroniques agréables et rapides. ” .

Applying game-like accelerated user interface design to make electronic transactions both enjoyable and fast.

Nick Pelling

Puis en 2014, Gartner a redéfini la “gamification” en ” c’est l’utilisation de mécanismes de jeu pour susciter l’engagement dans des scénarios d’entreprise non liés au jeu et modifier les comportements d’un public cible afin d’obtenir des résultats sur l’activité”.

Is the use of game mechanics to drive engagement in non-game business scenarios and to change behaviors in a target audience to achieve business outcomes.

Gartner

Comme nous pouvons le constater, plusieurs définitions existent, toutes ont un point de convergence, la gamification n’est pas un jeu.

La gamification ne doit pas être confondue avec l’action de jouer, la gamification est un levier d’apprentissage, une méthode. Elle permet de déclencher des émotions, des expériences utilisateurs positives qui vont se traduire par un meilleur engagement, une fidélisation en quelque sorte. En réalité, le terme gamification signifie que nous utilisons les mécaniques du jeu et ses interactions dans un autre contexte.

Par exemple, la notion de scores, de badges, de récompenses ou de classement afin de motiver les apprenants à apprendre, à poursuivre leur apprentissage au-delà du premier contenu visualisé.

Quelques repères temporels…

Le concept de gamification n’est pas apparu par hasard dans notre environnement. En effet, depuis plus de 40 ans nous jouons à des jeux de plateaux, des jeux vidéos. Pour mieux comprendre la chronologie, voici quelques dates clés :

  • 1974 : 1er jeu avec récompense pour le joueur issu du jeu de rôle, Dungeon & Dragon
  • 2002 : Nick Pelling invente le terme de gamification qui ne sera popularisé que 8 ans plus tard !
  • 2005 : Microsoft invente un scoring basé sur la réussite des défis internes au jeu.
  • 2009 : Lancement de l’application Foursquare utilisant le concept de la gamification.
  • 2013 : La gamification devient une réalité pour les organisations (Nike, université…), elle se démocratise.
  • 2014 :  MOOC d’Anna-Livia Cardin-Gomart « gamifier votre service »

La gamification est devenue malgré tout un mot à la mode ces dix dernières années. Il suffit de consulter ce graphique de tendance Google pour voir son évolution depuis 2011.

Graphique de tendance Google

Pour continuer la lecture, c’est ici.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *