Zoomons à présent sur cette idée que le learning est au service du business car il permet de booster l’engagement salarié et la performance business.

Learning = Levier d’engagement salarié

Pour un millennial, le travail sert à s’assurer un revenu (93% des réponses), mais aussi à s’épanouir, se réaliser (56%).

La réponse en plus forte croissance entre 2012 et 2017 (+16%), c’est qu’il sert à « développer ses connaissances et ses compétences » (56%).

Pour un DRH, c’est plutôt une bonne nouvelle car ce levier peut paraître plus simple à actionner que les 2 premiers. Source : Baromètre Cegos – les millénials et le travail.

Les marqueurs de l’engagement d’un collaborateur peuvent se décomposer ainsi :

  • Est-il motivé par son travail ?
  • A-t-il confiance en son entreprise ?
  • Fait-il preuve de loyauté envers son employeur ?
  • Se sent-il impliqué dans le devenir de son entreprise ?

Pour que le Learning soit un facteur d’engagement, il faut donc réunir deux éléments : l’apprenant doit avoir conscience de la valeur et de la pertinence de la